Formation « Radicalismes, extrémismes, polarisation » – 17, 18, 24, 25 octobre et 7, 8, 21, 22 novembre

En collaboration avec la ville de Liège-Coupole de prévention du radicalisme violent, le CAL et le CAVL et  l’Université de Liège.

OBJECTIFS 

  • Fournir aux travailleurs du social et de l’enseignement  des grilles de lecture du phénomène de radicalisation et de polarisation, donner un éclairage sur les extrémismes violents en Belgique afin de pouvoir mesurer l’ampleur du phénomène et surtout les actions mises en place par les politiques de prévention.  
  • Proposer aux intervenants sociaux des secteurs en lien avec les jeunes et/ou avec les familles des apports théoriques permettant de mieux comprendre le phénomène et des outils tant d’analyse que  de prévention en vue d’appréhender les risques de radicalisation  chez les jeunes. Ces journées de formation/sensibilisation ont pour but de favoriser le développement de la prévention primaire  à un niveau local. 

PAF– gratuit
Lieu : Cité Miroir – Place Xavier Neujean 22 – 4000 Liège Inscription modulaire au choix: Cliquez-ici

CONTENUS

Quelles évolutions récentes du radicalisme violent ? Quelles en sont les conséquences sur le terrain ? Comment comprendre le phénomène et ses composantes ? Comment déconstruire les amalgames favorisés par l’incompréhension qui mènent à une polarisation de la société ? Comment voir le phénomène en tant que problématique sociale dans un contexte de politique d’intégration et de stratégie identitaire des jeunes issues de l’immigration ? Quels sont les rôles  de chacun ?

MÉTHODOLOGIE

Certains modules se basent sur une présentation théorique sur base de powerpoints avec alternance d’exposés théoriques et d’échanges de réflexion ; D’autres s’appuient sur une démarche active des participants  en proposant des exercices. Les powerpoints seront envoyés aux participants après la formation.

PUBLICS

Le programme s’adresse aux secteurs jeunesse, éducatif, social et interculturel soit maisons et centres de jeunes, AMO, écoles, clubs sportifs, associations interculturelles, intervenants prévention et proximité des Villes et Communes, etc.

DATES

17, 18, 24, 25 octobre et 7, 8, 21, 22 novembre.

PROGRAMME

Le 17 octobre – de 9h30 à 12h : Ressources et appui pour la prévention des radicalismes et extrémismes violents de la FWB

CONTENU

  • Présentation Service d’aide et de prise en charge des personnes concernées par le radicalisme et les extrémismes violents, le Centre d’Aide et de Prise en charge de toute personne concernée directement ou indirectement par le Radicalisme et les Extrémismes Violents (CAPREV)
  • Présentation Centre de ressources et d’appui pour la prévention des radicalismes et extrémismes violents de la FWB (CREA)

Intervenants : Pascal Pierard, chargé de projets au CREA et Caroline Hespel, Chargée de projets au CAPREV

Le 17 octobre – de 13h à 16h30 : Réflexion sur les prises en charge et le travail de désengagement des enfants et des mineurs

CONTENU

Entre stress, risques et besoins, quels enjeux et quels défis pour nos interventions ?

Intervenante : Fabienne Glowacz, professeur de l’Université de Liège – Service de psychologie clinique de la délinquance.

Le 18 octobre – de 9h30 à 12h : Etat des lieux et gestion du phénomène de la radicalisation violente en Belgique 

CONTENU

Sensibilisation et détection de la radicalisation violente, mesures de sécurité, aspects policiers et indicateurs de radicalisation, prévention intégrée, politique partenariale entre associatif et service public » 

Intervenante: Béatrice Bouharmont, Commissaire à la Police fédérale ;  avec la participation de l’équipe de  la « cellule radicalisme » de la police de Liège.

Le 18 octobre –  De 13h à 16h30 : Le secret professionnel et la problématique du terrorisme : cadre légal, enjeux ? 

CONTENU

Quel est le fondement du secret professionnel ? Quelles valeurs entend-il protéger ? Quelles sont les exceptions à ce principe de confidentialité ? Quand et en quoi peuvent-elles s’appliquer à la problématique du terrorisme ? Quelles questions pose cette problématique en termes d’enjeux de société, notamment quant à certains droits fondamentaux ?   Et en termes d’enjeux pour les professionnels ?

Intervenant : Jean-François Servais, juriste, directeur du Service Droit des Jeunes

Le 24 octobre – 9h à 12h : Islam, perspective historique et enjeux contemporains 

CONTENU

Panorama large de la pensée islamique en rupture avec les récits circonstanciés de la tradition musulmane en mobilisant plusieurs systèmes explicatifs, partant de l’historiographie jusqu’à la psychanalyse. Ce panorama serré proposera aussi une mise en perspective de l’islam primitif et des islams contemporains dans leurs dimensions rituelle, symbolique et sociétale.  

Intervenant : Radouane ATTIYA, assistant chercheur à l’Université de Liège, Département des Sciences de l’Antiquité et directeur du Centre de promotion de la formation sur l’islam.

Le 25 octobre – de 9h à 12h30 : Islam et violence : entre mythes et réalité – approche et analyse scientifique des écrits primitifs…

CONTENU

Atelier de réflexion et d’échanges en vue d’approfondir et enrichir la réflexion sur l’islam et ses différentes approches au travers de travaux d’analyse menés par des spécialistes dont Hela OUARDI, Dominique URVOY, François DÉROCHE. Des moments d’exposés réflexifs et scientifiques alternant avec des moments d’échanges avec les participants aborderont les questions actuellement en débat : Quel regard scientifique possible sur les écrits primitifs et quelles relations celui-ci peut entretenir avec les approches utopistes,  fondamentalistes, … ? Quel rapport ces différents courants  entretiennent-ils avec l’altérité?  Quelles pistes pour une réformes de l’islam, sont-elles envisageables, à quelles conditions, et quels contextes peuvent les rendre  envisageables ?  

Intervenant : Radouane ATTIYA, assistant chercheur à l’Université de Liège, Département des Sciences de l’Antiquité et directeur du Centre de promotion de la formation sur l’islam.

Les 7 et 8 novembre – de 9h à 16h30 : Des faits, pas des fakes ! 

CONTENU 

Transmission et expérimentation d’outils d’animations en vue de développer chez les jeunes un esprit critique leur permettant de poser des choix éclairés basés sur des faits et pas des fakes! L’objectif est de rendre le jeune autonome, de lui donner des clés qu’il pourra lui-même réutiliser dans le cadre non seulement de sa navigation privée mais également de sa vie quotidienne, l’auto-défense intellectuelle étant un apprentissage utile autant que hors ligne.

Une dizaine d’activités pédagogiques directement utilisables en vue de permettre aux jeunes de bâtir leurs propres mécaniques, leurs propres réflexes, leurs propres défenses, face aux diverses formes de « radicalisation », face au complotisme, propagande, pseudo-sciences, canulars, etc

Intervenant-es

Sophie LESCRENIER (CAVL), Christophe CORTHOUTS (Centre d’Action Laïque de la Province de Liège)

Les 21 et 22 novembre – de 9h à 13h : Outils médiateurs pour entendre, prévenir et gérer l’extrémisme violent

CONTENU

Comment entendre les jeunes, les familles, les intervenants autour du radicalisme violent à travers préjugés, stéréotypes, amalgames et… quête de sens ?

Quels points de convergences dégager pour s’entendre ?

Quels axes d’action développer avant, pendant et après le processus de radicalisation ?

Outils :

  • grilles de décodage de situations tendues et gestion « win-win » en fonction des enjeux relationnels, culturels, structurels, sociétaux,…
  • développement de la capacité à négocier des solutions innovantes réalistes, souhaitables, évaluables.
  • Au-delà des différences, dégager les zones communes inclusives du comment vivre ensemble.

Intervenante : Francine Di Cesare,  formatrice et médiatrice interculturelle

 

Categories :

Abonnez-vous à notre newsletter

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre politique relative à la protection des données et de la vie privée. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant les liens de désinscription ou en nous contactant via l'adresse info@cripel.be

Abonnez-vous à notre newsletter